Festival de Musique Improvisée de Lausanne

Découvrez les programmes complets de nos éditions précédentes :

199719981999200020012002200320042005200620072008200920102011201220132014201520162017

21e Festival de Musique Improvisée de Lausanne
du 11 au 18 Août 2017
Dimanche 13 août Rudolf Lutz (orgue)
Église de Villamont

Lundi 14 août Vincent Thévenaz (carillon)
Église de Chantemerle

Mardi 15 août Jermaine Sprosse (piano)
Église de Villamont

Mercredi 16 août Ensemble Coclico (polyphonie vocale)
Église de Villamont

Jeudi 17 août Trio Improv’iste (jazz et claquettes)
Grotte-2 (Conservatoire)

Vendredi 18 août Bor Zuljan et Timea Nagy (luth et cornet)
Église de Villamont

 

Cours d'improvisation


Initiation à l'improvisation pour les débutants

Gaël Liardon et Valentin Villard
Vendredi 11 et Samedi 12 août,
Grotte 2 (Conservatoire)


Ces deux journées ont pour but de donner aux débutants des notions élémentaires et des méthodes de travail adaptées à chacun. Les étudiants auront des studios à disposition pour faire du travail individuel. Ils peuvent s'inscrire pour un seul jour ou pour les deux. Tous instruments bienvenus.


Improvisation à l'orgue

Rudolf Lutz
Lundi 14 août,
Église de Villamont


Ce cours s'adaptera au niveau des participants. Il abordera des formes liturgiques telles que choral, passacaille, prélude avec ou sans plan harmonique, fuguette, dans les styles baroque, classique et modal. Chaque participant sera encouragé à expérimenter et à développer ses propres idées. Des exercices de base seront aussi proposés.


Initiation au carillon

Vincent Thévenaz
Mardi 15 août,
Cugy et Chantemerle – un transport sera organisé depuis Lausanne


Le carillon est un instrument qui invite à l’improvisation : le nombre de cloches, la disposition de l’instrument, le cadre changent d’un carillon à l’autre, et l’intégration de la résonance ou des irrégularités fait partie intégrante du jeu. Qui plus est, le carillonneur joue pour la rue, pour tout un chacun. Quoi de mieux que d’imaginer, à partir d’une mélodie populaire, d’une chanson ou d’une partition classique l’arrangement qui lui donnera toute sa splendeur?


Les cadences au piano classique

Jermaine Sprosse
Mercredi 16 août,
Église de Villamont


On étudiera des exemples de cadences dans des pièces pour clavier solo (Sonate, Fantaisie, Rondeau) de Carl Philipp Emanuel Bach (1714–1788), Friedrich Wilhelm Rust (1739–1796) et Wolfgang Amadé Mozart (1756–1791). Elles seront analysées et comparées en vue de comprendre la pratique des cadences et leur relation aux pièces. Les participants seront invités à improviser au fortepiano des cadences simples, soit en relations à des morceaux, soit comme des études indépendantes.


Polyphonie improvisée

Barnabé Janin
Jeudi 17 août,
Église de Villamont


Improviser, à la Renaissance et au Moyen-Age, c'est « chanter sur le livre », c'est-à-dire ajouter une ou plusieurs voix à une mélodie écrite, le cantus firmus. Autour de cette mélodie, qu'elle soit de plain-chant, de chanson, de psaume, etc., nous improviserons d'autres lignes, pour créer chansons françaises, carols anglais, villancicos espagnols, hymnes à 3 voix , psaumes à 4 voix, mais aussi (sans cantus firmus) de simples canons à 2 voix, où le 2ème chanteur suit le premier à la trace, en l'imitant fidèlement. Gare aux fous rires !


Initiation aux claquettes

Laurent Bortolotti
Vendredi 18 août,
Ecole de Musique Improvisée de Lausanne – Place de la Riponne 7


Les claquettes sont souvent associées plus à la danse qu'à la musique et, surtout, à la musique improvisée. Néanmoins, abordées sous l'angle de la musique elle peuvent apporter beaucoup à la pratique d'un instrument: time keeping, groove, patterns rythmiques, physicalité du rythme, etc... et c'est ce que cet atelier souhaite vous apporter.


 

Musiciens

Rudolf Lutz est organiste de l’église St-Laurent de St-Gall, chef du Chœur Bach et du Kammerensemble de la même ville. Il enseigne actuellement la basse continue et l’improvisation à la Schola Cantorum de Bâle. Il mène aussi une carrière internationale de concertiste. A côté de cela, il est souvent appelé à diriger des stages d’improvisation. Son éventail musical va de la polyphonie ancienne au jazz, en passant par Bach et Mozart. Il est unanimement reconnu comme un maître dans l’art de l’improvisation, qu’il domine dans une multitude de styles, des plus savants aux plus récréatifs.
Vincent Thévenaz est professeur d’orgue et d’improvisation à la Haute Ecole de Musique de Genève, organiste titulaire à Chêne (Genève) et carillonneur de la Cathédrale St-Pierre de Genève. Il pratique également des instruments cousins (harmonium, carillon, orgue de cinéma, orgue Hammond, claviers de toute sorte). Passionné d’improvisation, il la cultive tant à l’orgue qu’au piano, au concert ou pour accompagner des films muets.
Jermaine Sprosse a étudié l’orgue, le hautbois baroque, le clavecin et le pianoforte avec Mitzi Meyerson, Heide Goertz, Christine Schornsheim et Stefano Demicheli. Il a poursuivi ses études en clavecin, clavicorde et improvisation à la Schola Cantorum (Bâle) avec Jörg-Andreas Bötticher, Rudolf Lutz et Edoardo Torbianelli. Il est accompagnateur officiel de la Schola Cantorum. Il se spécialise dans le répertoire de l’époque galante, surtout la musique des fils de Bach et leur environnement.
L’ensemble Coclico, créé 2014, rassemble des chanteurs professionnels, spécialistes de musique et d'improvisation Renaissance et médiévale. Il fait revivre les polyphonies improvisées du Moyen-Age et de la Renaissance, recréant organums, hymnes, chansons bourguignonnes, motets, psaumes, chansons Renaissance, laudes, carols anglais, etc.
Le Trio Improv’iste est un concert-spectacle qui explore les possibilités rythmiques des claquettes de Laurent Bortolotti comme instrument de percussion dans le jazz. Il s'articule autour d'un noyau de contrebasse et claquettes et invite à chaque concert un instrument mélodique ou harmonique différent (piano, saxophone, guitare, chant, clarinette, etc...) avec parfois un invité supplémentaire.
Bor Zuljan, Né en 1987, est actif dans différents genres musicaux, recherchant une synthèse entre les musiques contemporaines, anciennes, traditionnelles, jazz et improvisées. Il pratique différentes sortes de guitares et d’instruments anciens et traditionnels à cordes pincées tels que les luths, la vihuela, le oud et le tar. Depuis 2011, il est le directeur artistique du festival de musique ancienne Dnevi stare glasbe en Slovénie. En 2012, il fonde avec Domen Marincic le projet dédié à la musique de Giacomo Gorzanis, luthiste et compositeur de la Renaissance. En 2013, l’Institut de Musicologie de la Slovénie publie son édition critique des oeuvres pour luth de ce même compositeur.
Timea Nagy a étudié la flûte à bec avec Pedro Memelsdorff et le cornet à bouquin avec William Dongois. Elle a collaboré et enregistré avec de nombreux formations de musique ancienne et contemporaine.
Gaël Liardon a fondé le FMIL en 1997. Il a notamment étudié et enseigné la théorie de la musique à la Haute Ecole de Musique de Genève. Il compose principalement de la musique liturgique pour orgue et des chansons françaises. Il dirige l'Ensemble Sweelinck de Genève, et écrit actuellement une thèse de doctorat sur les psaumes polyphoniques de Didier Poncet (1611). Son enseignement vise à réintégrer la théorie de la musique dans la pratique, et à permettre aux étudiants de pratiquer la musique comme une langue vivante. Il crée en 2016 l'Ecole de Musique Improvisée de Lausanne.
Valentin Villard, né en 1985, a étudié la composition à la Haute Ecole de Musique de Genève et au Conservatoire d'Amsterdam. Il compose de la musique pour chœur, orchestre, orgue, ballet, etc. et enseigne la composition et l'orchestration. Il est largement reconnu et apprécié pour son talent, son efficacité, son ouverture d'esprit et sa capacité à s'adapter à toutes les formes de musique. Il participera à la composition de la musique de la Fête des Vignerons de 2019.
Barnabé Janin enseigne les langages musicaux Renaissance et baroque (du XVe au XVIIIe siècles) au C.N.S.M.D. de Lyon, où, à la suite de Jean-Yves Haymoz, il a développé, en parallèle de l’étude du contrepoint écrit, la pratique du contrepoint improvisé, vocal et instrumental. Membre de l’ensemble Obsidienne depuis 1995, il s’y fait tour à tour chanteur, vièliste (vièle à bras), improvisateur ou arrangeur, principalement dans les répertoires médiéval et Renaissance. Il pratique l’improvisation médiévale et Renaissance dans les ensembles Obsidienne, Le Chant sur le Livre et Coclico.
Laurent Bortolotti a appris l'art des claquettes avec Gilbert et Fabrice Martin (Lausanne, Suisse), Barbara Duffy (New York, USA), Rhythm Kaneko (Tokyo, Japon), Heather Cornell (New York, USA), Lane Alexander (Chicago, USA) et Sam Weber (San Francisco, USA). Depuis 2006, grâce au travail d'Inez Cierna (Atelier ET - Lausanne, Suisse) et de Noah Pikes (Roy Hart Theatre - Malérargues, France) il s'est tourné progressivement vers le théâtre, les "processus" utilisés dans le théâtre étant aussi applicables aux claquettes, surtout lorsqu'il s'agit d'improvisation.

199719981999200020012002200320042005200620072008200920102011201220132014201520162017