Festival de Musique Improvisée de Lausanne

Découvrez les programmes complets de nos éditions précédentes :

199719981999200020012002200320042005200620072008200920102011201220132014201520162017

14e Festival de Musique Improvisée de Lausanne
du 15 au 18 août 2010
Dimanche 15 août Jean-Yves Haymoz (plain-chant), Volny Hostiou (serpent) et Emmanuel Le Divellec (orgue)
Église St-François

Lundi 16 août Rudolf Lutz (orgue) et Orlando Ribar (percussions) Église de Villamont

Mardi 17 août Michel Godard (serpent), Patrice Héral (percussions)
et Freddy Eichelberger (clavicorde électroacoustique)
Église St-Laurent

Mercredi 18 août Gaspard Glaus (piano) EJMA
 

Cours d'improvisation

Gaspard Glaus, lundi 16 août.
Initiation au Jazz.
Ce cours pratique s'adresse à tous les instrumentistes. Il abordera les thèmes suivants: improvisation sur des formes simples (blues, AABA), travail sur des formules mélodiques typiques et réalisation d'accompagnements, travail sur les spécificités rythmiques du jazz: syncopes.

Rudolf Lutz, mardi 17 août.
Autour du choral.
Travail à l’orgue sur l’harmonisation et la variation des mélodies de chorals. Une bonne connaissance de la basse continue est nécessaire.

Jean-Yves Haymoz, mardi 17 août.
Mélodies classiques.
Heinrich Christoph Koch (1749-1816) a publié un traité très riche sur la manière de concevoir la composition de la musique. Dans ce traité, il donne une méthode sur la manière d’enrichir le discours musical. Cette technique, très proche de celle de la rhétorique, permet d’envisager l’improvisation mélodique dans le style pré-classique et classique. Ses modèles sont Stamitz et Graun. On retrouve ce même goût chez Mozart, par exemple dans ses concerti pour cor et dans ses motets. Monodistes (instrumentistes et chanteurs) seront tous les bienvenus pour travailler ces techniques pendant une journée, alors qu’une petite audition aura lieu à 16h00 où les improvisations seront accompagnées par Mme Nicole Hostettler.

Freddy Eichelberger, mercredi 18 août.
L’art de préluder.
On s'exercera à l’art préluder, en partant de différents styles du XVIIe siècle pour arriver progressivement (et selon toute probabilité !) à quelques manières représentatives du XVIIIe, manualiter puis pedaliter. Les débutants sont bienvenus. Ce cours est également ouvert aux mélodistes.

 

Musiciens

Jean-Yves Haymoz enseigne au Centre de Musique Ancienne de la Haute École de Musique de Genève et au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon dans le domaine de la théorie de la musique ancienne. Il s'intéresse particulièrement à l'improvisation et à la rhétorique. Il est fondateur et directeur de l’ensemble Alternatim (plain-chant baroque) et co-fondateur de l’ensemble Le Chant sur le Livre, qui se consacre à l'improvisation polyphonique dans le style de la Renaissance.
Volny Hostiou débute l’étude du tuba à l’âge de 7 ans à Quimper. Après un premier prix de saxhorn à Paris, il enseigne cet instrument et le tuba à Rouen. Parallèlement, il se penche sur l’étude du serpent, ancêtre du tuba, qu’il travaille avec Michel Godard puis Jean Tubery. Il obtient un nouveau diplôme de musique ancienne au CNR de Paris au serpent et à la basse de cornet à bouquin. Afin de développer l’usage du serpent et d’en améliorer la connaissance, il a poursuivi des recherches organologiques et musicales sur ce sujet et obtenu une Maîtrise puis un Diplôme de Musicologie. Il se produit régulièrement et enregistre avec divers ensembles de musique ancienne, poursuivant de nombreux projets en lien avec le Musée de la Musique de Paris. Depuis 2005 il collabore avec le baryton Mario Hacquard pour développer la pratique du plain-chant monodique accompagné au serpent, projet gravé sur cd en 2006.
Emmanuel Le Divellec a étudié pendant cinq ans la physique et l’astronomie avant de s’orienter définitivement vers la musique. Actuellement, il travaille particulièrement dans le domaine de l’improvisation et de sa pédagogie avec Rudolf Lutz, (professeur à la Schola Cantorum de Bâle,) dont il est l'assistant. Il enseigne l’orgue au Conservatoire de Berne.
Rudolf Lutz est organiste de l’église St-Laurent de St-Gall, chef du Chœur Bach et du Kammerensemble de la même ville. Il enseigne actuellement la basse continue et l’improvisation à la Schola Cantorum de Bâle. Il mène aussi une carrière internationale de concertiste. A côté de cela, il est souvent appelé à diriger des stages d’improvisation. Son éventail musical va de la polyphonie ancienne au jazz, en passant par Bach et Mozart. Il est unanimement reconnu comme un maître dans l’art de l’improvisation, qu’il domine dans une multitude de styles, des plus savants aux plus récréatifs.
Orlando Ribar est le premier à recevoir en 1987 le tout nouveau diplôme de batteur en Suisse à la fin de ses études de musique à Saint Gall et Lucerne. Depuis, il n’aura de cesse de jouer sur toutes les scènes avec les plus grands musiciens. Il a la chance de découvrir le métier de comédien avec la comédie musicale Die Patienten de Marco Rima actuellement en tournée suisse.
Michel Godard est reconnu comme un virtuose du tuba, poursuivant une carrière entre jazz et musique classique. Il est aujourd'hui l'un des plus importants tubistes et serpentistes dans le monde du jazz et des musiques improvisées. C’est en 1979 qu’il a découvert le serpent, ancêtre du tuba, élargissant ainsi son champ d'expression vers la musique ancienne. Depuis 2002, Michel Godard enseigne le serpent au Conservatoire National Supérieur de Paris. Il donne des Masterclasses un peu partout et compose.
Patrice Héral a, depuis longtemps, fait exploser limites et barrières au-delà de la percussion, en s’immergeant dans l’improvisation tous azimuts avec sa voix, son corps, son âme. Michel Godard, Freddy Eichelberger et Patrice Héral : il était inévitable que ces trois-là finissent par se rencontrer et par jouer ensemble avec, comme dénominateurs communs, plaisir, surprise et émotion.
Freddy Eichelberger est organiste et claveciniste. Il se consacre principalement à la musique de chambre sur instruments anciens et au théâtre musical. Son goût toujours croissant pour l'improvisation l'a amené à jouer avec des musiciens de toutes origines, et à enseigner ponctuellement au Festival de Musique Improvisée de Lausanne et dans divers conservatoires. Il veille sur l'intégrale des cantates de Bach en concert au temple du Foyer de l'âme à Paris.
Gaspard Glaus a étudié le piano à la Swiss Jazz School (Berne) et au Conservatoire de Lausanne. Il a composé des musiques de film et de scène, accompagné des chanteurs (Pascal Auberson, Maurane), joué et composé pendant onze ans pour la formation Piano Seven et pour le Gaspard Glaus Trio (avec Bob Harrison et Olivier Clerc). Il a été responsable de la classe professionnelle de piano de l'Ecole de Jazz et Musique Actuelle à Lausanne, et enseigne aujourd'hui l'harmonie pratique et l'accompagnement au Conservatoire de Lausanne.

199719981999200020012002200320042005200620072008200920102011201220132014201520162017