Festival de Musique Improvisée de Lausanne

Découvrez les programmes complets de nos éditions précédentes :

199719981999200020012002200320042005200620072008200920102011201220132014201520162017

13e Festival de Musique Improvisée de Lausanne
du 16 au 21 août 2009
Dimanche 16 août Nicola Cumer (clavecin), Matthieu Camilleri (violon) et Annabelle Blanc (danse) Église St-Laurent

Lundi 17 août Étudiants du CNSMD de Lyon (Improvisation et rhétorique à la Renaissance) Église de Villamont

3+3 Jazz autour de Ravel (Trio classique et le Jérôme Berney trio) Conservatoire

Mardi 18 août William Dongois (corne), Freddy Eichelberger (organetto) et Katharina Bäueml (chalémie, dulciane) Église St-François
Feeling Sound Quartet et Igor Olivier Ezendam (musiques du monde et chant) Église du Sacré-Cœur d’Ouchy

Mercredi 19 août Alexandre Cellier (piano) et Aurélie Tropez (clarinette) ainsi que le groupe Trias Conservatoire

Jeudi 20 août Loïc Mallié (orgue) Église St-François
Daniel Ciampolini (La percussion entre musique écrite et musique improvisée) Conservatoire

Vendredi 21 août L’Alternance en Espagne avec : Ensemble Alternatim (plain-chant dans le style espagnol) et Michel Bignens (orgue espagnol) Église St-Laurent
 

Cours d'improvisation

Nicola Cumer & Matthieu Camilleri, lundi 17 août.
Ce double cours s’adresse aux claviéristes comme à tous les autres instrumentistes. Il voudrait dans un premier temps montrer comment les monodistes seuls, peuvent construire aussi bien que les claviéristes un discours cohérent contenant l’essence de l’harmonie. Ce travail se fera en deux groupes distincts. Dans un deuxième temps seront proposées des méthodes pour l’improvisation à plusieurs, dessus et basse, monodistes et claviéristes, réunissant les étudiants des deux groupes.

Alexandre Cellier, mardi 18 août.
Développement de l’improvisation par l’approche de différents langages musicaux (celtique, africain, oriental, blues...) puis recherche d’un style d’improvisation libre plus personnel. Tous les instruments sont les bienvenus, niveau souhaitable : moyen-avancé (environ 5 ans de pratique).

Igor Olivier Ezendam, mercredi 19 et jeudi 20 août.
La voix dans toutes ses manifestations, par des démonstrations, des expériences et des exercices en groupe. Une exploration de la voix comme moyen de communication et d'expression des émotions. Un travail ludique avec différentes techniques de respiration, des mouvements et une sensibilisation à l'écoute du corps pour dissoudre les tensions physiques, en permettant à la voix de se libérer. Une attention particulière sera portée sur l'enseignement du chant harmonique (diphonique). La journée se terminera par un Soundmassage, soit une expérience des effets positifs du chant harmonique et des vibrations profondes du didgeridoo sur la santé physique et mentale.

Christiane & Jean-Yves Haymoz, jeudi 20 août.
Orgue et plain-chant Renaissance.
Pour les organistes: approche de l'improvisation de versets pour orgue d'après des traités du XVIème siècle. Pour les chanteurs: initiation à l'interprétation du plain-chant dans le style de la Renaissance (notation, prononciation, pratiques des chantres). Pour tous, lors d’une audition à 16h 00: reconstitution d'une partie de Vêpres comme au XVIème siècle, avec l'alternance liturgique entre le lutrin et l'orgue.

Loïc Mallié, vendredi 21 août.
Du XIXème siècle à nos jours : tonalité, modalité, classicisme, modernité...
De l'époque romantique à nos jours, Loïc Mallié propose de partager (à travers quelques exemples d'exercices destinés à l'improvisation) l'étude de grands auteurs tels que Schumann, Franck, Debussy, Messiaen, principalement sous l'angle de leurs langages harmoniques.

 

Musiciens

Nicola Cumer a étudié le piano et s’est ensuite intéressé aux claviers historiques qu’il a étudiés à Milan puis à la Schola Cantorum Basiliensis (clavecin, basse continue, improvisation). Il enseigne dans deux instituts de la Musikakademie de Bâle: le clavecin, la basse continue et l'improvisation à la Schola où il est accompagnateur, mais aussi la basse continue à la Musikhochschule comme assistant de Rudolf Lutz. Il est membre du FBI (Forschungsgruppe Basel für Improvisation), association de recherche sur l’improvisation historique, organisant régulièrement des colloques et des concerts à la Schola.
Matthieu Camilleri a étudié le violon baroque auprès de Chiara Banchini à la Schola Cantorum Basiliensis. Il se spécialise ensuite dans l’improvisation historique avec l’organiste Rudolf Lutz : improvisation avec basse (musique de chambre), mais aussi au violon seul dans la tradition baroque du violon polyphonique allemand. Il participe régulièrement à des productions avec Le Concert Spirituel, Le Parlement de Musique, Concerto Soave et la Fenice, et essaie de consacrer le meilleur de son énergie à l’improvisation, par des récitals (FMIL, Leipziger Improvisationsfestival, Festival de Lanvellec...) ou par l’enseignement (masterclasses dans divers conservatoires européens). En mai 2018 paraît pour le label EnPhase (Outhere) un disque à violon seul, Senti lo mare, mettant en miroir des sonates de Tartini avec des improvisations.
Annabelle Blanc, danseuse et claveciniste, diplômée de la Schola Cantorum de Bâle, a commencé dès son enfance la danse classique, puis s’est intéressée à la danse contemporaine et à la danse baroque. Elle se produit aujourd'hui dans les Compagnies de Bernd Niedecken (Erato Ensemble Freiburg en Allemagne) et d'Alain Christen (Les Boréades  à Vevey), et comme soliste dans ses propres chorégraphies, où elle aborde la musique et la danse en un tout indissociable. Elle enseigne le clavecin et  la danse baroque dans différents cadres (écoles de musique, milieux scolaires, stages, académies…).
Les étudiants du département de musique ancienne du CNSMD de Lyon suivent, en troisième année, le cours de Discours Musical dans lequel Jean-Yves Haymoz aborde la rhétorique par l'improvisation. Ils présenteront des improvisations dans les styles de la Renaissance.
3+3 est une création de Jérôme Berney autour du Trio en la mineur de Maurice Ravel, création qui réunit deux trios, l’un classique, l’autre jazz. Le chef-d’oeuvre de Ravel est joué intégralement, mais interrompu par six « Irruptions » de Berney, laissant une large place à l’improvisation. Plutôt que d’une fusion, il s’agit donc d’une sorte de dialogue entre deux univers. Les musiciens sont : Virginie Falquet (piano), Anne-Frédérique Léchaire (violon) et Joel Marosi (violoncelle), ainsi que Yannick Délez (piano), Fabien Sevilla (contrebasse) et Jérôme Berney (batterie).
William Dongois : après ses études de trompette au Conservatoire de Paris, s’est passionné pour le répertoire musical des XVIème et XVIIème siècles et pour le cornet à bouquin. Il a poursuivi sa formation à la Schola Cantorum Basiliensis. Parallèlement à une intense activité de soliste, tant au concert que par le disque (notamment avec Le Concert brisé, l’ensemble qu’il a fondé et qu’il dirige), il enseigne le cornet et l'improvisation au Conservatoire de Genève et au CNSM de Lyon.
Freddy Eichelberger est organiste et claveciniste. Il se consacre principalement à la musique de chambre sur instruments anciens et au théâtre musical. Son goût toujours croissant pour l'improvisation l'a amené à jouer avec des musiciens de toutes origines, et à enseigner ponctuellement au Festival de Musique Improvisée de Lausanne et dans divers conservatoires. Il veille sur l'intégrale des cantates de Bach en concert au temple du Foyer de l'âme à Paris.
Katharina Bäuml a étudié le hautbois moderne à Hanovre, Hambourg et Mannheim, puis le hautbois baroque à Hambourg et Bâle. Elle a fondé la Capella de la Torre, ensemble spécialisé dans le répertoire des XVème et XVIème siècles pour instruments historiques à anches doubles. Elle enseigne les hautbois ancien et moderne, la bombarde et la chalémie à Braunschweig.
Feeling Sound Quartet se compose de quatre musiciens qui se rencontrent pour un voyage entre diverses cultures, chacun apportant son bagage musical et son expérience de vie. Ils ont en commun la passion pour la musique sous toutes ses formes, jouant  entre composition et improvisation et partageant ce moment magique de création au présent devant leur public. Les musiciens sont Igor-Olivier Ezendam (chant harmonique, didgeridoo, guitare, percussions), Marco Trosi (flûtes, orgue), Dargo Raimondi (violoncelle, gimbri) et Manuel Beyeler (tablas, tambour sur cadre).
Igor-Olivier Ezendam chanteur, vous emmène à travers le monde, Histoires musicales qui permettent un voyage dans des endroits inattendus. Il s’accompagne avec de nombreux instruments de musique: australiens, japonais, africains, gaéliques, indiens, tibétains, cloches, bols et instruments-jouets. Il pratique l'art de biphonic ou overtone singing, lorsque deux ou plusieurs notes peuvent être entendues en même temps. Il aime aussi improviser et faire rire son public.
Alexandre Cellier a grandi dans un milieu coloré par les musiques traditionnelles et tziganes que son père a découvertes dans les pays de l'Est. Dès l’âge de quatorze ans, il s’est passionné pour le piano Jazz et l'improvisation. Il a accompli ses études au Conservatoire de Lausanne. Depuis 1982, il joue dans diverses formations et compose pour la danse, le théâtre, les contes et le cinéma.
Aurélie Tropez a abordé la musique par la clarinette dans le cadre familial et au Conservatoire de Nice (Médaille d’or en saxophone classique), avant de poursuivre ses études dans le domaine du jazz. Parallèlement, s’est formé l’orchestre familial de jazz Nouvelle-Orléans, les Jazzticots avec lequel elle a participé à de nombreux concours, concerts et festivals. Actuellement, elle se produit occasionnellement en tant qu’invitée dans diverses formations. Elle fait partie de divers orchestres avec lesquels elle a enregistré plusieurs albums.
Loïc Mallié, compositeur et licencié en droit, a obtenu ses prix au CNSM de Paris où il a travaillé notamment avec Olivier Messiaen. Il a obtenu également trois premiers prix d’improvisation dans des concours internationaux. Ses activités se partagent entre l’enseignement (CNSM de Lyon, de Paris, puis Musikene à San Sebastian), la composition, et l’orgue. Après avoir été cotitulaire de l’orgue de Saint Pierre-de Neuilly, il a été nommé titulaire en 1989 de l’orgue de Saint-Pothin à Lyon.
Daniel Ciampolini a travaillé au Conservatoire de Nice, et a été initié à la batterie et au jazz par son père. Il a étudié au CNSM de Paris la percussion, l’analyse et l'harmonie. De 1980 à 2001, il a été soliste à l'Ensemble Intercontemporain. En 1986, il se perfectionne dans la technique du vibraphone. Depuis 2001, il se consacre uniquement au répertoire soliste et au répertoire de chambre et alterne entre musique écrite et musique improvisée.
L'Ensemble Alternatim a été créé en 1982 par Jean-Yves Haymoz. Il se consacre à la redécouverte du plain-chant du XVIème au XIXème siècles et à son interprétation.  Ses recherches portent notamment sur la vitesse, le rythme et l’ornementation, dans le but de mettre en valeur la variété et la richesse que représentent tous ces répertoires.
Michel Bignens étudia la théorie, l’orgue et le clavecin à Lausanne et Genève. Organiste titulaire de plusieurs églises de sa région, il enseigne solfège et contrepoint à Lausanne, donne concerts et cours en Suisse et dans les pays voisins. Il pratique le manicordion (ou clavicorde), l’improvisation et, parfois, la composition. Un de ses centres d’intérêt est constitué par la musique de claviers d’avant 1640 et par les instruments correspondants.
Jean-Yves Haymoz enseigne au Centre de Musique Ancienne de la Haute École de Musique de Genève et au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon dans le domaine de la théorie de la musique ancienne. Il s'intéresse particulièrement à l'improvisation et à la rhétorique. Il est fondateur et directeur de l’ensemble Alternatim (plain-chant baroque) et co-fondateur de l’ensemble Le Chant sur le Livre, qui se consacre à l'improvisation polyphonique dans le style de la Renaissance.

199719981999200020012002200320042005200620072008200920102011201220132014201520162017