Festival de Musique Improvisée de Lausanne

Découvrez les programmes complets de nos éditions précédentes :

199719981999200020012002200320042005200620072008200920102011201220132014201520162017

11e Festival de Musique Improvisée de Lausanne
du 19 au 24 août 2007
Dimanche 19 août Gedeon J. Th. Bodden (carillon) et l’Association des Amis du Carillon de Chantemerle
Église de Pully-La Rosiaz

Lundi 20 août Rudolf Lutz (clavecin Pleyel) Conservatoire

Mardi 21 août Catia Olivia (percussions) et Philippe Despont (virginal) Conservatoire
Rudolf Meyer (orgue) Église du Sacré Coeur d'Ouchy

Mercredi 22 août David Marteau (piano) Conservatoire
Ion Miu (cymbalum) et Alexandre Cellier (piano, accordéons, flûtes…) Église St-Laurent

Jeudi 23 août Ensemble Alternatim (Plain-chant) et Michel Bignens (orgue) Église de Villamont
Michel Bastet (piano) Conservatoire

Vendredi 24 août Salons de Musique (flûtes, clarinette, cymbalum, accordéon, guitare, basse.) Église de Villamont
 

Cours d'improvisation

Catia Olivia, lundi 20 août.
Rythme sur table.

Le Chant sur le Livre, mardi 21 août.
Improvisation de polyphonies vocales.

Rudolf Meyer, mercredi 22 août.
Orgue, style baroque nord-allemand et postmoderne (Arvo Pärt).

Catia Olivia, mercredi 22 août.
Rythme sur table.

Marco Ferrari, jeudi 23 août.
Tous instruments.

David Marteau, vendredi 24 août.
Piano : « Mécaniques de l’Improvisation »

 

Musiciens

Gedeon J. Th. Bodden a étudié le carillon aux écoles belges et hollandaises de carillon. En 1993 il est nommé citycarillonneur d'Amsterdam. En plus des concerts, il reconstitue, construit et maintient des installations de carillons et horloges de beffrois et se spécialise dans l'accord des cloches. Il enseigne la campanologie à l'école hollandaise de carillon.
Rudolf Lutz est organiste de l’église St-Laurent de St-Gall, chef du Chœur Bach et du Kammerensemble de la même ville. Il enseigne actuellement la basse continue et l’improvisation à la Schola Cantorum de Bâle. Il mène aussi une carrière internationale de concertiste. A côté de cela, il est souvent appelé à diriger des stages d’improvisation. Son éventail musical va de la polyphonie ancienne au jazz, en passant par Bach et Mozart. Il est unanimement reconnu comme un maître dans l’art de l’improvisation, qu’il domine dans une multitude de styles, des plus savants aux plus récréatifs.
Catia Olivia, percussionniste, formée à l’Ecole des percussions de Strasbourg, interprète de musiques nouvelles, elle privilégie les formes du récital, les petites formations et le dialogue avec le théatre et la danse.
Philippe Despont, organiste et claveciniste, étudie le domaine des répertoires du XVIIème siècle (basse continue, improvisation, musique vocale), collabore avec plusieurs ensembles et travaille aussi le jazz au piano.
Rudolf Meyer fut organiste de la Stadtkirche de Winterthur et fut professeur d’orgue, d'improvisation et de musique de chambre au Conservatoire de Winterthur et à la Musikhochschule de Köln. Il compose également de la musique religieuse et profane pour diverses formations.
David Marteau a fait l’essentiel de ses études au Conservatoire de Musique de Genève, diplôme de piano et Virtuosité à Sion. C’est en autodidacte qu’il a découvert l’improvisation au piano, qui, depuis, est au centre de sa vie musicale. Avec de grands espoirs, il consacre la plus grande partie de son temps à l’enseignement de l’improvisation au Conservatoire de Musique de Genève comme professeur d’harmonie pratique et d’improvisation.
Ion Miu est né à Bucarest. Issu d’une dynastie de musiciens, enfant prodige, c’est à quatre ans qu’il fait ses débuts de concertiste. Longtemps membre des orchestres de ses compatriotes, il fonde ensuite sa propre formation. Il est familier des répertoires baroques et classiques.
Alexandre Cellier a grandi dans un milieu coloré par les musiques traditionnelles et tziganes que son père a découvertes dans les pays de l'Est. Dès l’âge de quatorze ans, il s’est passionné pour le piano Jazz et l'improvisation. Il a accompli ses études au Conservatoire de Lausanne. Depuis 1982, il joue dans diverses formations et compose pour la danse, le théâtre, les contes et le cinéma.
L'Ensemble Alternatim a été créé en 1982 par Jean-Yves Haymoz. Il se consacre à la redécouverte du plain-chant du XVIème au XIXème siècles et à son interprétation.  Ses recherches portent notamment sur la vitesse, le rythme et l’ornementation, dans le but de mettre en valeur la variété et la richesse que représentent tous ces répertoires.
Michel Bignens étudia la théorie, l’orgue et le clavecin à Lausanne et Genève. Organiste titulaire de plusieurs églises de sa région, il enseigne solfège et contrepoint à Lausanne, donne concerts et cours en Suisse et dans les pays voisins. Il pratique le manicordion (ou clavicorde), l’improvisation et, parfois, la composition. Un de ses centres d’intérêt est constitué par la musique de claviers d’avant 1640 et par les instruments correspondants.
Michel Bastet est né à Bordeaux en 1953. Adopté depuis de nombreuses années par le public et les musiciens genevois, il fait partie de nombreuses formations de jazz contemporain. Il dirige actuellement les ateliers de piano de l'AMR à Genève.
Le Chant sur le Livre se consacre à la recherche et à la pédagogie de l'improvisation de la musique polyphonique  vocale du Moyen Âge et de la Renaissance. Ses prestations en concert se font tant à la voix qu'aux instruments sur les répertoires sacrés et profanes. L'ensemble a été fondé à Lausanne par Emmanuel Bonnardot, Jean-Yves Haymoz, Barnabé Janin, Raphaël Picazos, Ludovic Montet et Pierre Funck grâce au Festival de Musique improvisée.
Marco Ferrari étudie la clarinette à Bologne. Il se consacre ensuite aux instruments à vents éthniques et anciens ainsi qu’à la musique médiévale. Avec Salons de musique, il explore des répertoires situés à la frontière entre écriture et tradition orale. Il collabore notamment avec des musiciens de traditions musicales arabes, libanaises, égyptiennes et magrébines.

199719981999200020012002200320042005200620072008200920102011201220132014201520162017