Musiciens : Cours & Concerts

Myriam Clerc est convaincue depuis toujours de l’importance d’apprendre la musique par l’oreille avant d’apprendre à la lire. Elle a terminé – à 56 ans - sa 4ème année d’études pour l’obtention d’un certificat non-professionnel d’improvisation aux claviers au conservatoire de Fribourg avec Jean-Louis Feiertag. Elle avait déjà suivi plusieurs semaines de stages d’improvisation à l’orgue avec Rudi Lutz, Emmanuel Le Divellec, Tobias Willi et Thierry Escaich. Elle a présidé le fmil pendant 7 années avec grand plaisir.
Jean-Louis Feiertag : Après de premières études de piano et d’orgue marquées par une pratique spontanée de l’improvisation à ces deux instruments, Jean-Louis Feiertag, d’origine alsacienne, obtient les Diplômes d’enseignement (1988) et de Virtuosité d’orgue au conservatoire de Fribourg (1991), ainsi que le Diplôme d’enseignement de piano à la section conservatoire de l’Ecole jurassienne de musique de Delémont (1997). Cette formation est complétée par divers masterclasses autant pour l’interprétation que pour l’improvisation. Il est titulaire des orgues de l’église du Christ-Roi (Fribourg) depuis 1989. Depuis 1998, il enseigne l’improvisation à l’orgue et au piano au Conservatoire de Fribourg, et est, depuis 2008 chargé de l’enseignement de l’improvisation sur les trois sites de la Haute Ecole de Musique de Lausanne. Depuis 2007, il est membre du collège des organistes de la cathédrale de Fribourg. Désireux de concilier la rigueur de l’imitation de styles anciens avec des langages harmoniques du XX s., il est adepte d’une conception de l’improvisation en tant qu’imitation de l’écriture musicale.
Jermaine Sprosse est considéré comme l'un des meilleurs interprètes de la musique de C.P.E. Bach et de ses contemporains, en particulier pour l'improvisation. Ses engagements le conduisent à donner des concerts au Bachfest Schaffhouse, à la semaine musicale Mendelssohn de Wengen et bien d'autres. Il a également enregistré plusieurs CDs, notamment Im Dienste des King (œuvres de CPE Bach) ainsi qu’un album inédit des œuvres de Frierich Wilhelm Rust. Jermaine Sprosse a étudié le clavecin, le clavicorde et le pianoforte, l’improvisation et la pédagogie instrumentale (avec distinction) à la Schola Cantorum Basiliensis, où il a été employé comme répétiteur pendant plusieurs années.
Pianiste né en 1961, Pierre-Luc Vallet reçoit une formation classique au conservatoire de Genève et joue ensuite dans les années 80 dans plusieurs groupes en Suisse. En 1986 il s'établit au Brésil et participe à l'enregistrement d'une quinzaine de disques en compagnie entre autres, de Toninho Horta, du bassiste Luizão Maia et du batteur Paulo Braga. De retour en Suisse en 1990, Pierre-Luc Vallet se consacre principalement à la musique de jazz, intégrant diverses formations dont le quintet d’Erik Truffaz, Piano Seven, le Big Band de Lausanne ainsi que différentes formations à son nom. Il enseigne le piano et l’orgue Hammond à l'Ecole de Jazz et Musique Actuelle (EJMA) de Lausanne ainsi qu’au Conservatoire HEMU jazz.
Né en 1965 à Fribourg, Claude Schneider touche sa première guitare à l'âge de 13 ans en autodidacte. Quatre ans plus tard il entre au Conservatoire de sa ville d'abord en guitare classique chez Dominique Phillot puis guitare jazz chez Francis Coletta en 1985. Il termine ses études musicales à l'Ecole de Jazz de Montreux 1986 à 1991.Il participe à plusieurs stages (big band, percussions cubaines, improvisation etc.) notamment avec Art Farmer, John Abercrombie, Marc Copeland. Il se produit dans différents groupes et participe à de nombreux projets, dont le Claude Schneider Trio, MOB JOB, PODJAMA, CHALA CUBANA, C.Schneider Quintet, LOLA DE VALENCE, LE QUARTET D’ANTIONE, DANS LES CORDES, DONAFLOR, accompagnateur occasionnel de Maxime Leforestier, etc.
Batteur suisse né à Lausanne en 1963. Orienté jazz, Marc Erbetta a joué entre autres avec Erik Truffaz, Henri Salvador, Malcolm Braff (Voltage Trio). Batteur du quartet d'Erik Truffaz depuis 1982, il quitte le groupe en 2015 et laisse sa place à Arthur Hnatek. Marc Erbetta s'inspire d’autres batteurs comme Al Foster, Han Bennink, Jojo Mayer, Johnny Rabb.
Le projet Chominciamento di Gioia né pour EX TEMPORE, le festival d'improvisation de musique ancienne à Leipzig en 2017, réunit la danseuse Catherine Ingrassia, Marco Ambrosini au nyckelharpa, Christophe Deslignes, organetto et danse et Martin Erhardt, organetto et flûte à bec. Les 4 artistes proposent une immersion dans le monde des danses du Moyen-Age par un spectacle inédit où se conjuguent musique improvisée, chorégraphies et textes.
Les Chemins de Traverse (Dragonfly) ont pour mission le partage de projets artistiques novateurs toujours en lien étroit avec le public: concerts ou spectacles hors des sentiers battus, transmission du savoir en stages ou ateliers, recherche fondamentale et publications. Se recomposant au gré des projets, ils couvrent une large palette de styles et d'époques - du moyen-âge aux musiques actuelles - avec une prédilection pour les rencontres, mélanges et clash des différents langages musicaux.
Denis Fedorov est né en 1971 à Zirianka en Yakoutie (Nord-Est de la Sibérie, Russie). En 1980, il commence à apprendre la musique à l'école de son village. Entre 1990 à 1995, il fait ses études de clavecin et d'accordéon chromatique à la Haute Académie Nationale de Musique « Gnessine » à Moscou. De 1995, il étudie l’orgue, l’improvisation et la composition au Conservatoire de Musique de Genève. Puis entre 2001 et 2002, il continue son parcours à l’orgue au Conservatoire de Musique de Vienne. Il termine ses études au Conservatoire de Musique de Lausanne, dans la classe Kei Koito, où il obtient son Diplôme de soliste et son Diplôme de concert avec félicitations du jury. Il se produit régulièrement en concert en Suisse et en Europe. Il est organiste titulaire de la Paroisse de Chailly-La Cathédrale à Lausanne.